Projet et Valeurs 2017-09-18T15:40:28+00:00

L’ENTREPRISE AUTREMENT

Un projet d’entreprise doit s’inscrire dans son époque et doit répondre aux impératifs sociaux, humains, économiques, de compétitivité, de performance, de rentabilité
Notre projet a l’ambition d’intègre tous les acteurs concernés: les clients, les fournisseurs et les collaborateurs.

ADÉQUATION ET COHÉRENCE

Recherche d’adéquation et de cohérence entre:

Nos attentes d’acteurs économiques & nos comportements de clients et/ou de consommateurs.
Les objectifs de performance économique & nos exigences de qualité, de compétitivité, de rentabilité.
La nécessité de la massification (taille critique) & notre aspiration à garder une entreprise à dimension humaine.
La liberté, l’autonomie, l’indépendance & l’adhésion à des valeurs et des principes partagés.
Le changement nécessaire & préserver les acquis fondamentaux.
L’ouverture au monde & l’enracinement local.

CONFIANCE ET RESPECT

Le développement des relations clients efficaces et donc de commerce performant, se fonde sur la confiance et le respect mutuel entre les acteurs de la vente.
Il est important que chacun considère l’utilité de chaque poste, car une entreprise est un tout quelle que soit la place qu’on y occupe et chacun doit pouvoir être fier de soi au travail.
Or, l’image des autres sur soi est importante, le mépris ou l’indifférence envers les autres doivent être à tout prix évités.

RESPECT DES ENGAGEMENTS

Le respect de nos engagements c’est respecter nos interlocuteurs quels qu’ils soient ( client-fournisseur-collègue…) et se respecter soi-même.
Il détermine directement le niveau de confiance dans nos relations présente et futures avec les autres.
Il en va de notre image personnelle, mais aussi de celle de l’entreprise.
Le respect de nos engagements est une condition essentielle au développement de l’autonomie et de la responsabilité dans la relation à l’autre.
Chacune de nos relations tant à l’intérieur de l’entreprise qu’à l’extérieur doit respecter l’engagement qui a été pris.

RESPONSABILITÉ INDIVIDUELLE ET COMPORTEMENT ENTREPRENEUR

Chacun doit avoir le souci permanent d’adopter un comportement entrepreneur, d’engager des prises d’initiative qui aboutissent à de bons résultats dans sa zone de compétence et/ou de projet.
Être entrepreneur de soi-même, c’est s’engager individuellement dans la réflexion et la mise en œuvre d’un projet de vie équilibré dans trois dimensions: familiale, professionnelle, sociale.
Favoriser autour de soi la prise de décision individuelle qui aboutit aux meilleurs résultats la plus autonome possible, par la formation, la délégation et la mise à disposition des informations nécessaires pour leurs réalisations.
Chercher en permanence à responsabiliser ses collègues face aux décisions qui les concernent pour obtenir le résultat.

OUVERTURE AU CHANGEMENT

Nous devons progresser au rythme de notre environnement et des attentes de nos clients, fournisseurs, collègues tout en nous appuyant sur les piliers fondamentaux qui ont permis notre développement passé.
Cela suppose que chacun veille en permanence à développer sa capacité d’adaptation personnelle, donc sa valeur ajoutée individuelle et ayant pour conséquence directe son employabilité.
Nous vivons dans un monde dont la complexité et les évolutions s’accélèrent sans cesse.
Dans ce contexte il est indispensable d’adopter une attitude d’ouverture constructive face aux changements et de savoir lutter contre nos résistances naturelles.

ÊTRE UNE ENTREPRISE APPRENANTE ET RÉFORMATRICE

Nous désirons être une société apprenante.
Chacun doit être habité par la passion: d’apprendre, de progresser, d’être force de proposition, de s’impliquer personnellement en conséquence, être acteur du changement
Lorsqu’un dysfonctionnement est détecté il faut agir car cela se reproduira, il est nécessaire d’analyser, de proposer, de valider, de corriger et de mettre en place les solutions.

TOLÉRANCE MAIS PAS DANS TOUS LES CAS …

Il faut de la tolérance vis à vis des erreurs, de la sous efficacité temporaire voir de la compétence insuffisante.
Il faut de l’intolérance vis à vis de la mauvaise foi, des hors-jeux, de la mauvaise volonté répétitive ou durable.
La perfection restant éternellement un but à atteindre, nous devons adopter une attitude tolérante face au dysfonctionnement lié à des erreurs et une sous efficacité temporaire, sous la réserve absolue que l’on observe chez le collaborateur concerné une volonté et des marques de progression sensibles et durables.
Par contre tout comportement emprunt à la mauvaise volonté et de mauvaise foi durable et répétitive sera considéré comme hors-jeu.

Une question, un renseignement, une demande de prix, un devis !
Surtout n'hésitez pas à taper votre message * :

* : champ obligatoire